Art de l'enluminure n° 8
Deux manuscrits parisiens du règne de Charles VI

N° 8 -

8,50 €

Epuisé

ISSN : 0758413X

Sommaire

Un chef-d'œuvre inédit de l'enluminure parisienne autour de 1400 : le livre d'heures ms. 42 de la Bibliothèque de Quimper

Le Maître des Heures Spitz, un artiste du cercle des Limbourg (Musée Condé, ms. 65).

Les frères de Limbourg, remarquables enlumineurs du XVe siècle, n'ont curieusement influencé que quatre peintres parisiens anonymes, dont le Maître des Heures Spitz. Parmi les trois manuscrits comportant des miniatures de sa main qui ont pu être identifiés, nous présentons ici le plus ancien, les Heures du Maître des Heures Spitz (Ms 65, Musée Condé à Chantilly) dont il a réalisé l'ensemble des douze miniatures. De nombreux motifs et compositions y sont directement empruntés aux Très Riches Heures et aux Belles Heures des frères de Limbourg, mais aussi à d'autres enlumineurs travaillant à Paris dans la première décennie du XVe siècle. Cet artiste dont l'identité n'est pas encore avérée se différencie pourtant de ces modèles par des ajouts personnels et une accentuation des éléments décoratifs.

Auteur : T. Clark Gregory - Unis. États

Magazine : Art de l'enluminure n° 8 Page : 34-59

Nouvelles de l'enluminure