Art de l'enluminure n° 50
Les Heures de Madrid : un exceptionnel manuscrit inspiré par Jean Fouquet et le Maître de Jouvenel

N° 50 - septembre/octobre/novembre 14

9,50 €

ISSN : 0758413X

Le livre d’heures conservé à la Bibliothèque nationale d’Espagne, à Madrid, a été peint vers 1465-1470 par deux artistes méconnus qui gravitent autour des ateliers les plus influents de la vallée de la Loire au XVe siècle, celui du groupe Jouvenel et celui de Jean Fouquet. Le manuscrit est au carrefour des carrières des deux artistes et des deux foyers. Son programme iconographique comporte de nouvelles informations sur les échanges entre Jean Fouquet et les artistes du groupe Jouvenel. Il apporte un complément à l’étude récente de François Avril sur les Heures dites de Jeanne de France parue dans Art de l’enluminure n°47.

Sommaire

Un livre d’heures à l’usage de Rome conservé à la Bibliothèque nationale d’Espagne

Miniatures du livre d’heures à l’usage de Rome

Dépourvu de toute indication d’origine, le manuscrit comporte un calendrier, les Heures de la Vierge, de la Croix et du Saint Esprit, l’Office des morts, les litanies et des suffrages. Il mesure
225 x 160 mm et contient 195 feuillets de parchemin très fin, parfois transparent. 44 feuillets enluminés subsistent sur l’ensemble du programme initial de ce livre d’heures, six sur huit sont conservés pour l’Office de la Vierge et cinq sur huit pour les Heures de la Croix. Il manque une miniature au début de l’Office des morts. Quatre miniatures sont conservées dans les suffrages où devaient certainement exister celles de saint Michel, saint Sébastien et de tous les saints.

Magazine : Art de l'enluminure n° 50 Page : 28-73

Nouvelles de l'enluminure