Art de l'enluminure n° 34
Les Heures de la dame de Giac

N° 34 - Septembre/Octobre/Novembre 2010

8,50 €

ISSN : 0758413X

Avec leur total de 64 enluminures, dont un nombre exceptionnel de 50 suffrages illustrés, les Heures de la dame de Giac apparaissent comme la première œuvre d'importance d'un enlumineur étonnant. Ce « Maître de Giac », autrefois identifié à l'atelier du Maître de Rohan, montre une indépendance certaine vis-à-vis des tendances picturales du premier tiers du XVe siècle, tout en étant très au fait des créations de ses contemporains parisiens. On s'est donc souvent interrogé sur ses origines et sa formation.

Sommaire

Les Heures de Jeanne du Peschin, dame de Giac. Aux origines du Maître de Rohan

Le livre d'heures réalisé vers 1405-1410 pour Jeanne du Peschin, dame de Giac (Toronto, Royal Ontario Museum, ms. 997.158.14), est le plus ancien des manuscrits regroupés sous la dénomination « atelier du Maître de Rohan », d'où sont issus les deux enlumineurs principaux des célèbres Grandes Heures de Rohan. Il est à la base d'un réexamen du corpus et de la distinction entre un Maître de Giac et le Maître de Rohan proprement dit, d'une génération plus jeune et manifestement formé par le premier. Les Heures de Giac permettent de remonter aux sources de son style. Elles montrent un artiste à ses débuts, mais à la personnalité déjà bien affirmée, qui porte in nuce les accomplissements des années 1430 au service des princes d'Anjou.

Auteur : Villela-Petit Inès

Magazine : Art de l'enluminure n° 34 Page : 2-24

Présentation des miniatures des Heures de la dame de Giac
Nouvelles de l'enluminure